top of page

Quand la modélisation 3D et la réalité étendue s’invitent dans la conception automobile !


Ford, Volvo, Renault, Hyundai... Pourquoi ces grands fabricants automobiles ont décidé d’avoir recours à la réalité étendue pour la conception de leurs véhicules ?

Afin de répondre aux attentes grandissantes des consommateurs, les constructeurs se tournent vers des technologies de pointe afin de créer des modèles de véhicules innovants.

Dans cet article, explorez comment les nouvelles technologies, à savoir la modélisation 3D et la réalité étendue, jouent un rôle crucial dans la conception et le prototypage des nouveaux véhicules automobiles.

La modélisation 3D dans la conception automobile

Après les premières esquisses réalisées à la main, sur tablette graphique ou via des logiciels, la phase du rendu s'ensuit pour les affiner, préparant ainsi le terrain pour l’étape fondamentale : la modélisation 3D. Bien qu’elle ait fait son apparition dans les années 80, la modélisation 3D est devenue une étape clé du design automobile à partir des années 2000 s’expliquant par une convergence d’avancées technologiques et à un développement de logiciels de plus en plus efficaces.

Cette technologie s’avère indispensable pour les designers pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, elle leur offre la capacité de créer des prototypes virtuels extrêmement réalistes, réduisant ainsi drastiquement les itérations et les risques d’erreurs lors de la fabrication finale du véhicule.



Modélisation d’une Peugeot 208 : source Largus - article modelisation 3d automobile
Modélisation d’une Peugeot 208. (Source: largus)

De plus, l’économie de temps pour les designers est considérable ! Grâce à la modélisation 3D, ils peuvent ajuster avec efficacité et simplicité les données des matériaux et leurs emplacements. La rapidité avec laquelle les itérations peuvent être produites engendre par conséquent une réduction significative des coûts. Plus d'itérations virtuelles signifient moins de prototypes physiques, de qui se traduit par des économies massives en matériaux et en temps.


Enfin, l'intégration des modèles 3D permet également de réduire les coûts financiers liés aux ajustements en cours de conception, prévoyant ainsi la détection précoce des problèmes de conception par les concepteurs. Cette approche évite les frais additionnels associés aux retouches de dernière minute.


La réalité étendue pour la conception et la validation des Prototypes

La réalité étendue, qui englobe la réalité virtuelle, augmentée et mixte, est de plus en plus intégrée dans les processus de fabrication, y compris dans la conception automobile.


Ces technologies avancées présentent plusieurs avantages, dont les trois principaux sont :

  • Une visualisation réaliste et immersive

La réalité étendue permet aux concepteurs et aux ingénieurs de visualiser leurs modèles de voiture en 3D de manière réaliste, facilitant la compréhension des détails et des proportions grâce à l’immersion.

L’utilisation de la Réalité Augmentée chez Ford

  • Une collaboration en temps réel

Ces technologies favorisent la collaboration à distance entre les différentes équipes. Concepteurs, ingénieurs et responsables partagent et collaborent sur des modèles virtuels en temps réel, facilitant ainsi les échanges. En conséquence, les modifications sont faites plus rapidement.

  • Une capacité à effectuer des tests de précision  

La fabrication de prototypes physiques peut être coûteux et chronophages. Grâce à la réalité virtuelle, les concepteurs peuvent simuler une variété de tests pour évaluer la sécurité, la performance ou encore l’ergonomie des voitures (ex : tests de collision).


Les véhicules Renault conçus à partir de leur jumeau numérique


En somme


Cet article met en évidence l'importance de la modélisation 3D et de la réalité virtuelle dans le domaine du prototypage automobile. Ces techniques, ayant émergées ces dernières années, ont permis aux marques automobiles d’optimiser leur temps et leurs coûts en offrant une visualisation et une immersion extrêmement réalistes à travers des maquettes 3D virtuelles.


De plus, de nouvelles technologies telles que l'intelligence artificielle, l'impression 3D avancée ou encore l'Internet des objets (IoT) laissent entrevoir des possibilités révolutionnaires pour l’avenir de ces véhicules. Il est alors légitime de se demander jusqu'où ces avancées techniques pourraient influencer l'industrie automobile de demain…


コメント


bottom of page