top of page

Le processus de data preparation pour la LS CAR

Dernière mise à jour : 19 déc. 2023

La Data Preparation est une étape cruciale pour garantir la qualité, la précision et la pertinence d'une donnée 3D. Pour mieux comprendre l'importance de cette étape, nous avons interviewé notre Data Manager, qui nous a partagé le processus de Data Preparation concernant le projet de la LS CAR.



Afin d’introduire le sujet, peux-tu nous expliquer les enjeux de la Data Preparation dans le secteur automobile ?


Actuellement, dans notre secteur, les clients recherchent des outils pour automatiser leurs processus tout en préservant la qualité. Cependant, l'automatisation ne convient pas toujours aux exigences de qualité les plus stricte, surtout concernant la donnée 3D.


Notre principal défi réside dans le fait que les clients ont des niveaux de maturité numérique différents : certains ont besoin d'un accompagnement pour structurer les données.


Les clients, quant à eux, cherchent à exploiter diverses sources de données, allant au-delà de la simple donnée 3D, pour des usages variés comme le marketing et l'usage industriel. L'harmonisation de ces données techniques, matérielles et marketing est essentielle pour relier la conception, la production et la commercialisation des produits, nécessitant une gestion précise pour garantir l'efficacité du processus.



Comment structures tu ces données 3D ?


Les données 3D que nous traitons proviennent de divers supports, chacun ayant son format spécifique. Des informations telles que le matériau et la finition peuvent être intégrées directement dans le fichier 3D ou être séparées, stockées dans un fichier Excel ou un PDF. Lorsque ces informations sont correctement codées, elles peuvent être automatiquement associées aux objets correspondants dans un logiciel, ce qui accélère la préparation des données. Cependant, certains clients fournissent des fichiers non automatisables, tels que des PDF ou des présentations PowerPoint, obligeant une lecture manuelle et la création d'outils personnalisés pour intégrer ces données. Le format des données dépend donc du client et varie d'un cas à l'autre.


Certains clients font preuve d’une grande maturité concernant le processus et prépare tout en amont : tout va être codifié avec des tableaux, avec un tas de références lisibles automatiquement.



Exemple d'images CAD de la LS CAR travaillées avec Pixyz



Comment a été traitée la donnée 3D pour la LS CAR ?


Tout d’abord, le design du véhicule a été réalisé par Technicon Design. Technicon nous a livré une donnée CAD. Nous l’avons ensuite exploité pour la rendre utilisable sur le support final.

La préparation des données dépend du cas d'utilisation : qu'il s'agisse de rendu CGI, d'application en temps réel, de réalité virtuelle, ou encore de WebGL. En fonction de ces besoins, nous adaptons la donnée en termes de qualité et utilisons divers outils d'optimisation pour répondre à ces spécificités.


Nous avons réalisé deux préparations en parallèle, chacune ayant un objectif spécifique :

  • La première visait à produire du contenu de très haute qualité pour le catalogue.

  • La seconde était dédiée pour le site internet (WebGL) avec donc des données plus optimisées. Il a fallu ici, aussi travailler sur l’optimisation des fichiers 3D pour gagner en poids de fichier. Car sur le site, plus ton fichier est lourd, plus il va prendre du temps à se charger.


Quels sont les avantages de recevoir des données au format CAD plutôt qu'en Mesh de la part de Technicon ?


Les données CAD sont basées sur des courbes mathématiques. En d'autres termes, elles représentent des formes parfaites composées de lignes parfaites. Lorsque nous disposons de données CAD, nous bénéficions d'une précision optimale. En effet, on définit un point d'entrée et un point de sortie, et les courbes générées sont parfaites, sans aucune perte de qualité.

En revanche, les Mesh sont des approximations de ces formes parfaites. Ils sont composés de triangles, chaque triangle étant formé par trois points. Plus la qualité du Mesh est élevée, plus il se rapproche de la courbe mathématique parfaite, mais il demeure toujours légèrement dégradé par rapport aux données CAD en termes de qualité. Notre préférence pour les données au format CAD réside dans la maîtrise de l'optimisation de ces données. Comme mentionné précédemment, les données CAD sont mathématiques et ne subissent aucune dégradation. Vous obtenez exactement ce qui a été conçu. En revanche, les Mesh sont des représentations fixes basées sur des états qui ne sont pas aussi précis.

Lorsque nous recevons des données en format CAD, nous avons un contrôle total sur la qualité et la quantité d'informations. En revanche, si le client n'a pas correctement préparé les Mesh, nous pourrions manquer d'informations pour obtenir un rendu de qualité. À l'inverse, si les Mesh contiennent trop d'informations, nous devrions les dégrader pour réduire le nombre de triangles, ce qui pourrait affecter la qualité du résultat. En somme, privilégier les données au format CAD nous permet de conserver le contrôle sur la qualité et l'optimisation, nous offrant ainsi une solution plus fiable et flexible.


Quelles ont été les aspects les plus challengeant sur le LS CAR ?


Sur le projet LS CAR, l'un des aspects les plus complexes a été de s'adapter à divers supports finaux, tels que les images de haute qualité et le webGL, en créant des données appropriées pour garantir un rendu efficace. De plus, la création de bases de données structurées pour les infographistes a été une étape essentielle, bien que parfois chronophage, pour faciliter leur travail.

Comments


bottom of page